Automobile

Premier rendez-vous réussi pour le TCR Benelux

Publié le 13/05/2016 dans Antidopage | 0 commentaires

Douze bolides figuraient sur la liste des engagés de ce Test Day. Volkswagen était particulièrement à l’honneur avec cinq Golf GTI : les deux montures du Delahaye Racing (Richard-Van Dalen et Van de Poele-de Leval), celles du Milo Racing (Vanbellingen-Dermont et Balthazar-Nivarlet) et l’exemplaire de WRT (Latinne-Potty).

« Impressionnant », souriait Charles Henri Bonnet, le Secrétaire Général du Belgian VW Club. « Quand on sait que VW Motorsport a livré pour cette première saison un total de 20 Golf GTI TCR dans le monde et que cinq exemplaires se retrouvent dans la compétition Benelux, nous pouvons être fiers d’apporter nous aussi notre pierre à l’édifice. »

Le Boutsen Ginion Racing était aussi de la partie avec deux Honda Civic, dont la #18 que Tiago Monteiro partagera avec Stéphane Lémeret à Francorchamps. Passant d’une à l’autre, Renaud Kuppens (équipier de Benjamin Lessennes sur la #5) a pu mener différents tests. De son côté, le Delahaye Racing avait aussi emmené la SEAT des frères Mondron sur le Circuit Park Zandvoort.

Comme c’est devenu une sorte de tradition dans le sport automobile, il reste encore quelques volants à attribuer d’ici le coup d’envoi. Dès lors, des surprises sont encore à attendre avant le premier rendez-vous sur le plus beau circuit du monde, dans un peu plus d’une semaine. De quoi renforcer encore le plateau.

« Il est bon de rappeler que la saison 2016 est une année à la fois de lancement et de transition pour le TCR », explique Marc Van Dalen. « Etant donné que le TCR connaît un immense succès partout dans le monde et que les constructeurs impliqués – directement via leur département Motorsport ou via un team satellite – ne peuvent pas livrer suffisamment de voitures, tous les championnats doivent composer avec des grilles qui pourraient être plus fournies. D’un autre côté, il est très positif de voir que, douze mois à peine après l’annonce du TCR Benelux, pas moins de cinq marques se retrouvent déjà à l’affiche. Cela nous conforte dans l’idée que nous
avons fait le bon choix et nous sommes convaincus que nous récolterons le fruit de nos efforts dans les prochains mois. L’expérience nous apprend que chaque nouveau départ est difficile au début. Souvenez-vous des toutes premières années des courses du Groupe N ou même du Supertourisme, qui a pourtant connu un franc succès ensuite. »

Comme prévu, l’équipe néerlandaise Ferry Monster Autosport était aussi de la partie sur le Circuit Park Zandvoort avec sa fidèle SEAT blanche aux mains de Loris Hezemans, le fils de Toine, une légende vivante aux Pays-Bas.

« Loris doit accumuler les kilomètres au volant et il ne connaît pas encore assez bien tous les circuits pour pouvoir attaquer au maximum », explique son père Toine. « C’est la raison pour laquelle nous participons à ce Test Day du TCR Benelux. C’est aussi l’occasion de juger le niveau du TCR Benelux et d’analyser les différentes possibilités pour que Loris puisse se battre aux avant-postes sur des tracés qu’il aura entretemps appris à connaître. »

Ferry et Robin Monster sont depuis de longues années des fidèles des compétitions où SEAT est impliqué. Le week-end dernier, Ferry Monster Autosport alignait d’ailleurs à Spa-Francorchamps, lors de l’étape belge du TCR International, une deuxième SEAT aux côtés de celle de Loris Hezemans, celle-ci étant aux couleurs de « Make the Grid » et pilotée par le Belge Pierre-Yves Corthals.

Autre équipe néerlandaise, le Bas Koeten Racing a aussi participé au Test Day du TCR Benelux avec deux SEAT. Derrière le volant de la première Léon TCR, on a retrouvé Jonas De Kimpe, Kenny Herremans et… Fabio Marchiafava ! Jonas De Kimpe est une figure bien connue dans le Supercar Challenge et, en préparation de l’arrivée d’une Golf GTI TCR pour 2017 (la famille De Kimpe dirige une concession Volkswagen à Ninove, en Belgique), il voulait découvrir le TCR au volant d’un bolide espagnol. Kenny Herremans s’est quant à lui fait connaître en participant à la finale de la Nissan GT Academy alors que Bas Schouten, le pilote « maison », a accumulé les rondes sur la SEAT du Bas Koeten Racing.

Pour Fabio Marchiafava, il doit encore se montrer un peu patient avant de rejoindre les rangs du TCR Benelux avec l’Alfa Romeo Giullietta.

« Pour tout de même m’habituer au maniement d’une voiture du TCR, j’ai reçu l’autorisation de Nicolas Renga, le concessionnaire Alfa qui me soutient, d’essayer la voiture du Bas Koeten Racing », explique Fabio. « Dès que l’Alfa sera prête pour la compétition, je pourrai faire fructifier mon expérience d’aujourd’hui pour directement exploiter au mieux le potentiel de cette belle italienne. »

Outre l’Alfa, l’Opel Astra de l’équipe DG Sport était également absente au bord de la Mer du Nord. Mais l’Allemande sera bien au départ de la première épreuve, dans les Ardennes belges, la semaine prochaine !

« Ce n’est pas un secret, Opel Motorsport travaille actuellement pour optimiser l’Astra TCR », précise Alain Georges, le « boss » de DG Sport Compétition.« En attendant l’arrivée de notre voiture, nous pourrons bénéficier lors de la première épreuve d’une version de développement, ce qui permettra à nos pilotes d’acquérir de l’expérience avec cette Astra et, on l’espère, de marquer des points au championnat. Ce qui compte pour nous, et pour le TCR Benelux, c’est que nous serons bien présents ! »

Grâce à l’application exclusive "Make the Grid", les fans et les supporters peuvent encore voter pour le duo Corthals-Caprasse – ou pour tout autre équipage de leur choix ! – jusqu’au vendredi 20 mai au soir. Les premiers chiffres prouvent en tout cas que l’utilisation des réseaux sociaux participe grandement à la promotion du championnat. En moins d’une semaine, plus
de 2.000 personnes ont déjà voté sur "Make the Grid". Et ce n’est pas fini ! Rendez-vous donc sur la page Facebook TCR Benelux et sur "Make the Grid" (surtout si vous n’avez pas encore voté…), puis sur le Circuit de Spa-Francorchamps les 21 et 22 mai pour la grande première du TCR Benelux !

Résults:
Test 1:
1.Schouten, SEAT, 1.51.987 ; 2. Hezemans, SEAT, 1.52.078 ; 3. Mondron-Mondron, SEAT, 1.53.230 ; 4. Kuppens (5), Honda, 1.53.476 ; 5. Van de Poele-de Leval, VW, 1.53.628 ; 6. Kuppens (18) Honda, 1.54.178; 7. Balthazar-Nivarlet, VW, 1.55.342; 8. Potty-Latine, VW, 1.55.525; 9. Dejonghe-Dupont, SEAT, 1.56.440; 10. Herremans, SEAT, 2.00.142; 11. Vanbellingen-Dermont, VW, 2.03.317

Test 2:
1.Richard-Van Dalen, VW, 1.50.129; 2. Mondron-Mondron, SEAT, 1.50.236; 3. Dejonghe-Dupont, SEAT, 1.50.316; 4. Kuppens (5) Honda, 1.50.513; 5. Van de Poele-de Leval, VW, 1.51.163; 6. Schouten, SEAT, 1.51.809; 7. Potty-Latinne, VW, 1.52.377; 8. Kuppens (18) Honda, 1.53.081; 9. De Kimpe, SEAT, 1.55.733

Test 3:
1.Potty-Latine, VW, 1.49.604; 2. Kuppens (5), Honda, 1.49.859; 3. Richard-Van Dalen, VW, 1.50.368; 4. Van de Poele-de Leval, VW, 1.50.691; 5. Dejonghe-Dupont, VW, 1.50.981; 6. Mondron-Mondron, SEAT, 1.51.579; 7. Schouten, SEAT, 1.51.933; 8. Marchiafava, SEAT, 1.57.966

Poster un commentaire

( L'email ne sera pas affiché )

Entrer les 2 mots dessous, avec ou sans un espace.
Les lettres sont non sensitives
Pas possible de lire ? Essayer un autre

Sur le même sujet

Excellent début de saison pour Gary Hauser

Circuit

Excellent début de saison pour Gary Hauser

Le week-end du 26/27 avril a eu lieu sur le circuit de Mugello la deuxième manche de la série internationale "BOSS GP" avec la participation du jeune luxembourgeois Gary Hauser.

Premier rendez-vous réussi pour le TCR Benelux

TCR Benelux

Premier rendez-vous réussi pour le TCR Benelux

La date très attendue des 21 et 22 mai arrive à grands pas avec le lancement du TCR Benelux, soit la renaissance des courses de sprint pour voitures de tourisme dans les plats pays. Avant que les différentes équipes ne mettent le cap vers le Circuit de Spa-Francorchamps, un premier rendez-vous leur a été donné ce jeudi dans les dunes néerlandaises, à deux pas de la Mer du Nord, pour le Press & Test Day du TCR Benelux. Dans le paddock du Circuit Park Zandvoort, impossible évidemment de ne pas voir que le TCR Benelux est bien devenu une réalité. Et sur la piste, les participants ont donné un avant-goût de ce à quoi le TCR Benelux ressemblera.