Automobile

Rallye Lëtzebuerg 2017

Publié le 13/07/2017 dans Automobile | 0 commentaires

Après avoir pris en considération les critiques relatives à la première édition, l’équipe autour du président Camille Feller n’a pas ménagé les efforts pour organiser un nouveau Rallye Lëtzebuerg qui devra encore surpasser le succès de 2016.

Si on jette un coup d’oeil sur les 74 engagés et les 5 voitures ouvreuses, on peut dire que le travail acharné des derniers mois en valait la peine. Le Rallye Lëtzebuerg 2017 compte des pilotes en provenance de 10 pays différents, de l’Espagne jusqu’au Danemark, de Grande-Bretagne jusqu’au Liechtenstein. Cette diversité internationale est une des raisons pour laquelle une coopération entre l’Ecurie Roude Léiw et le Ministère de l’Economie luxembourgeois a pu être trouvé, qui se traduit par le slogan « Luxembourg, Let’s Make It Happen ».

Ce n'est cependant pas seulement la diversité de nations qui est impressionnante, mais aussi la liste des engagés de haut niveau. Parmi ceux-ci, on compte 6 voitures de la plus haute catégorie mondiale (WRC), 6 voitures de type R5, 3 S2000 et encore une multitude de Gr. N et Gr. A quatre roues motrices de haut niveau.

Ainsi, par exemple, le jeune espoir espagnol Pepe Lopez, âgé de 21 ans, a choisi le Rallye Lëtzebuerg pour se préparer à la prochaine manche du Championnat d’Europe des Rallyes sur sa Peugeot 208 T16 R5 officielle, tandis que le champion d’Europe Junior en titre, Marijan Griebel, pilotera pour la première fois une Hyundai i20 R5, épaulé pour l’occasion par le copilote luxembourgeois Johny Blom.

Pour sa part, le champion du Luxembourg des rallyes en titre, Steve Fernandes, a loué une performante Citroën DS3 WRC pour jouer la victoire sur ses terres. Bob Kellen fêtera lui aussi sa première en catégorie R5 sur une Ford Fiesta R5 Evo. Un autre prétendant à la victoire sera sans doute Chris Van Woensel, engagé sur la Mitsubishi Lancer WRC05 avec laquelle il a déjà gagné plus d’un rallye ces dernières années.

Egalement en Ford Fiesta R5 Evo, on retrouve Ronny Foxius, après son podium sur cette même voiture en 2016. Comme réelle surprise, on relève la participation de Gérard Lopez, l’ancien patron de l’écurie Lotus en Formule 1, pour qui le Rallye Lëtzebuerg constituera une découverte de la discipline et ceci sur une ancienne voiture d’usine, une Peugeot 206 WRC pilotée à l’époque par Marcus Grönholm.

N'oublions pas les catégories inférieures à 2 roues motrices, où on trouve notamment le Danois Jacob Madsen, dominateur cette année de l'Opel Rallye Cup en Allemagne. Parmi ses adversaires, on distingue entre autres l’ex-champion luxembourgeois Jacques Gregorius en Ford Fiesta R200.

Outre les voitures engagées en compétition, le "plateau" de voitures ouvreuses suscitera lui aussi un engouement exceptionnel. En effet, l’organisateur a pu convaincre le double champion du monde, Walter Röhrl, de venir au Grand-Duché pour une de ses rares apparitions en rallye. Il sera au départ, avec son copilote de l’époque, Christian Geistdörfer, sur une spectaculaire Porsche 911 RSR. L’entrepreneur Frantz Wallenborn pilotera quant à lui une voiture mythique des années 1980, l’Audi Quattro Sport S1 qui a fait ses derniers tours de roues lors du tout récent Goodwood Festival of Speed en Angleterre.

Le menu de l’édition 2017 du Rallye Lëtzebuerg est donc constitué et le spectacle sera garanti les 14 et 15 juillet.

Les festivités débuteront avec le shakedown RACESHOP.LU à Hosingen le vendredi entre 16h et 20h.

Le programme du samedi se composera de 4 épreuves spéciales différentes, qui seront parcourues à deux reprises, pour un total de 8 épreuves chronométrées.

Les festivités commenceront par l’ES FORD STORE PAUL WENGLER à Welscheid, suivie par l’ES S+B INBAU avec son départ dans la localité de Kautenbach. Ces deux épreuves seront répétées après une assistance de 20 minutes à Hosingen.

Après une pause de midi de presque deux heures, on enchaînera avec l’ES ENTREPRISE STREFF à partir de Pintsch. Finalement, les équipages se dirigeront vers le plus long chrono du rallye, l’ES SCHILLING.LU qui attire chaque année une foule de spectateurs dans le village de départ, Rodershausen. Après une dernière boucle reprenant ces deux mêmes épreuves spéciales, la première voiture est attendue au podium d’arrivée à Hosingen vers 20h.

Les résultats pourront être suivis en live timing sur le site www.rallye.lu. Pour être au courant des dernières informations, il suffit de suivre la page Facebook http://www.facebook.com/rallyedeluxembourg/.

Liste de départ (PDF)

Poster un commentaire

( L'email ne sera pas affiché )

Entrer les 2 mots dessous, avec ou sans un espace.
Les lettres sont non sensitives
Pas possible de lire ? Essayer un autre

Sur le même sujet

Excellent début de saison pour Gary Hauser

Circuit

Excellent début de saison pour Gary Hauser

Le week-end du 26/27 avril a eu lieu sur le circuit de Mugello la deuxième manche de la série internationale "BOSS GP" avec la participation du jeune luxembourgeois Gary Hauser.

Premier rendez-vous réussi pour le TCR Benelux

TCR Benelux

Premier rendez-vous réussi pour le TCR Benelux

La date très attendue des 21 et 22 mai arrive à grands pas avec le lancement du TCR Benelux, soit la renaissance des courses de sprint pour voitures de tourisme dans les plats pays. Avant que les différentes équipes ne mettent le cap vers le Circuit de Spa-Francorchamps, un premier rendez-vous leur a été donné ce jeudi dans les dunes néerlandaises, à deux pas de la Mer du Nord, pour le Press & Test Day du TCR Benelux. Dans le paddock du Circuit Park Zandvoort, impossible évidemment de ne pas voir que le TCR Benelux est bien devenu une réalité. Et sur la piste, les participants ont donné un avant-goût de ce à quoi le TCR Benelux ressemblera.